Infobuildproduits: les meilleurs produits pour l'architecture et le bâtiment


no image

Published on gennaio 31st, 2014 | by Laura Marcellini

0

BOSSONG

Made in Italy

BOSSONG S.P.A.

via Enrico Fermi, 51 - 24050 Grassobbio (BG)

Téléphone +39 035 3846011 - Fax +39 035 3846012

www.bossong.com/fr

Production: Mecaniques et chimique ancrage pour systèmes de fixation

Systémes de fixation pour le monde du bàyiment

Bossong est une société spécialisée dans les systèmes de fixation pour le monde du bâtiment avec une gamme de produits parmi les plus complètes et qualifiées au niveau international: la société Bossong célèbre en 2012 ses 50 ans d’activité; une histoire faite de recherche et innovation, avec laquelle elle a offert une contribution fondamentale au monde du bâtiment.

L’anniversaire est l’occasion pour rappeler son histoire, commencée dans les années ’30 en Bavière et ensuite à Düsseldorf et poursuivie avec une importante innovation qui l’a ensuite amenée en Italie (1962), où la société a élargi la production avec les solutions les plus modernes dans le domaine de la fixation mécanique et de l’ancrage chimique.

BAVARIA 1937
Karl Bossong fonde la société Bossong-Werk GmbH
Nous sommes dans l’Allemagne des années ’30 quand Karl Bossong fonde en Bavière la société Bossong-Werk GmbH, industrie spécialisée dans la production de composants pour le secteur automobile, qui fut transférée ensuite en 1944 à Lintorf (à côté de Düsseldorf) dans les établissements d’une ex fabrique de briques en argile.
Karl Bossong, né à Munich, le 9 Novembre 1909, dans les années ’40 courait comme pilote à bord du “Veritas RS”, un bolide avec moteur BMW de 2 litres, avec lequel il obtint deux fois la troisième place sur le circuit de Nürburgring et de Kölner Kurs, et une quatrième place à Hockenheim en 1949.
Après la deuxième guerre mondiale, il transféra son activité du secteur automobile à celui des machines cloueuses et des systèmes de fixation, suite à un voyage aux USA, où il avait observé un outil pistolet à clous, et projeté les potentialités de développement en Allemagne. L’activité a en effet sa phase de plein développement dans les années de la reconstruction en Allemagne, quand Bossong, dans un moment de grande fermentation du monde du bâtiment, utilise le système de fonctionnement d’un pistolet pour le tir guidé d’un clou dans le béton, ainsi que pour fixer des profils en acier et des lattes de bois.
En 1951, est mise au point, grâce au support du technicien Max Skuwawiz, une cloueuse à tir plus efficace et économique car composée d’un plus petit nombre d’éléments et un brevet est déposé aux Etats Unis (5 avril 1955, brevet nr. 2,705,323 pour “Gun for fastener projectile” du “United States Patent Office”).
Entre-temps, cependant, à cause de son fort endettement, Karl Bossong est obligé de vendre (1950) une partie de son activité à la Burkhardt-Bank de Essen et à l’américaine Ramset. La haute qualité productive atteinte par les établissements de Karl Bossong sera maintenue, de même que la production TORNADO (c’est ainsi que s’appellera la société de Lintorf à partir de 1954 quand le nom change en Tornado-Ramset GmbH + Co) assurant pendant plusieurs décennies le succès des pistolets à clous, exportés partout dans le monde. A sa direction: Harald Lüdecke assisté pendant une certaine période de l’américain Mr. Boge.
Karl Bossong sort définitivement de la “Bossong Werk GmbH” en 1952 en se transférant en Italie et en créant la Bossong SpA.
La production est ensuite décentrée dans le nord de l’Italie, pour raison économique, précisément à Ponte San Pietro, en province de Bergame.
Le clou était déjà produit avec une technologie innovante par rapport à la découpe normale des clous d’usage commun. La pointe des clous Bossong était “martelée”, en concentrant les fibres sans les couper avec le système habituel de “tranchage”.
Cette technologie rendait le clou Bossong unique en son genre en matière de résistance, capable de résister à la puissance d’explosion et de pénétration dans l’acier et dans le béton.
C’est en 1956 que Karl Bossong, suivant la croissance positive du marché des constructions, élargit son activité avec la société “Bossong Gesellschaft”, à travers laquelle il commence à commercialiser des produits pour le bâtiment. Deux typologies d’activités, productive “Bossong Werk” et commerciale “Bossong Gesellschaft”, qui sont parallèles et qui distinguent l’âme d’entreprenariat de la société Bossong durant tout le cours de son histoire, jusqu’à nos jours.

Bergame, fin des années ‘50
Le zingage de l’Industrie Electrochimique Bergamasque
Les clous Bossong doivent être protégés des agents de corrosion et des intempéries et ensuite zingués. Il fallait donc une société spécialisée dans le zingage à haute résistance, pour garantir la tenue au tir et ensuite, une fois le clou fixé, la protection galvanique.
Ce fut cette exigence qui porta, dans la deuxième moitié des années ’50, à la rencontre entre Karl Bossong et la famille Taddei, propriétaire de la société “Industria Elettrochimica Bergamasca srl” de Longuelo (Bergame), justement spécialisée dans les travaux de zingage.
La société était guidée à l’époque par le fondateur, le Dr. Emilio Taddei, qui avait commencé en tant que technicien sidérurgique à Livourne avant la Grande Guerre et ensuite, dans les années ’20, avait été appelé, en qualité de Directeur Technique des établissements de la Dalmine, par l’Ing. Agostino Rocca, dont il épousa la cousine Elina. Le lien avec la Dalmine, aujourd’hui Dalmine-Tenaris, s’est ensuite transmis au fils Luciano qui de 1996 à 2004 a été membre du conseil d’administration et de 1998 à 2012 est conseiller de la Fondation Dalmine.
Après la guerre, dans les années ’50, Emilio Taddei a fondé avec ses fils Marco et Luciano l’Industria Elettrochimica Bergamasca srl ayant son siège dans la demeure familiale reconvertie en industrie chimique.

Années ‘60
La famille Taddei acquiert la société Bossong et entre dans le secteur de la fixation à pistolet
Au début des années ’60, prenant de l’âge, Karl Bossong décide de vendre la société, bien qu’il ait ouvert un bureau à Hampstead en Angleterre, et un à Düsseldorf en vue d’une plus grande expansion commerciale.
C’est en 1962 que la famille Taddei acquiert la société Bossong SpA, à travers son propre comptable de confiance, le Rag. Aldo Farina. A la guide de la nouvelle Bossong SpA: Luciano Taddei, diplômé en chimie industrielle à Pavie, fils du fondateur de l’Industria Elettrochimica Bergamasca, conseillé délégué et de 1996 à 2012 Président. En 1968 la Bossong SpA et l’Industria Elettrochimica Bergamasca sas des frères Taddei fusionnent, à travers l’incorporation de cette dernière. C’est ainsi qu’est né le logo avec le E et le B pour indiquer l’union de Elettrochimica et Bossong. La société a progressivement élargi sa gamme de production, en investissant beaucoup en recherche et développement, offrant ainsi une des plus larges gammes de solutions de fixation.

Années 70-80
Chevilles et outils électriques viennent compléter la fixation à pistolet
Dans les années ’70, la construction du nouvel établissement moderne de Curno (Bergame) permet de compléter la gamme des produits Bossong, tant avec l’importation (chevilles mécaniques et outils électriques perforateurs Phillips Red Head) que la production interne (ancrages mécaniques pour charges de poids moyen et chevilles en nylon et vis pour la fixation légère). Dans les années ’70, la Bossong comptait une centaine d’employés et quelques filiales parmi lesquelles Turin, Milan, Padoue et Bologne. La recherche constante de solutions à l’avant-garde poussa la société à devenir un des premiers distributeurs en Italie d’outils électriques japonais Makita (1982). Cette attention particulière aux activités de recherche et développement a fait en sorte que la production se concentre toujours plus en interne, avec des machines réalisées par des techniciens Bossong, ainsi que les activités de conception et développement de prototypes de nouveaux produits.

Années ‘90
La fixation chimique devient le core business
Les années ’90 signent un moment fondamental de l’histoire de la société Bossong.
Le siège se déplace à nouveau mais toujours en province de Bergame, à Treviolo, et débute l’ère de la fixation chimique, d’abord en important le système à flacon monodose de la société allemande MKT, ensuite en produisant la première résine époxy pure avec des machines manuelles et semi-automatiques.
La société connaît une phase importante de croissance et entreprend la production industrialisée de la résine également avec de nouvelles lignes de résine polyester et vinylester.
Depuis 1994, le Dr. Luciano Taddei est secondé par les fils Andrea et Michele dans le Conseil d’Administration de la Société.

2000
Bossong et le monde de la restauration
L’attention croissante pour la sauvegarde du patrimoine immobilier entraîne la société Bossong à s’intéresser au monde de la restauration et en particulier au domaine de la consolidation structurelle, tant pour les immeubles de prestige que pour le bâtiment traditionnel. C’est ainsi qu’est né l’ancrage Bossong avec l’importation d’une solution spécifique pour la consolidation structurelle à travers insertion de barres métalliques dans la maçonnerie, pour garantir le respect de ce qui existe. Cette technologie prévoit une “chaussette” spéciale en tissu qui entoure la barre métallique et garantit le contrôle total de l’injection d’un béton spécifique, ainsi que son adhésion avec le substrat sur toute la longueur. En 2005, les problèmes logistiques du siège de Treviolo imposent un saut de qualité et un nouveau transfert à Grassobbio, toujours en province de Bergame.

Aujourd’hui
Aujourd’hui, Bossong est une des sociétés les plus qualifiées au niveau international dans la production de systèmes de fixation pour le monde du bâtiment. Les activités de Recherche & Développement, fortement renforcées au fil des ans, constituent aujourd’hui un des fleurons de la société, capable d’étudier des solutions innovantes pour les systèmes tant mécaniques que chimiques, tels que chevilles, clous, résines ainsi que pour les machines utilisées dans les opérations de fixation.
Grâce à ce know how, la société seconde toujours les clients avec un support technique et conceptuel dans le choix du produit de fixation le plus adapté au type d’application requise, ainsi que dans la phase de pose, en étudiant également un système “fait sur mesure” pour des situations particulières et complexes.
Les établissements comprennent 5.200 mq de superficie couverte, articulés en bureaux, magasin, espaces de vente, départements de production, atelier pour la réparation des outils, salles de tests et vérification, laboratoire chimique, en plus d’une couverture de 1.000 mq. de panneaux photovoltaïques capables de générer presque 200.000 kWh par an avec une puissance d’environ 140 kW. Pour les vérifications et les tests de la plus grande partie des produits, Bossong dispose de sa propre salle équipée des équipements modernes périodiquement tarés et soumis à des contrôles qui vérifient l’exactitude des prestations.
Bossong S.p.A. est certifiée conformément à la norme internationale ISO 9001:2008 depuis le 27 juillet 2000 pour ce qui concerne la conception, production et commercialisation des systèmes de fixation et consolidation.

L’activité associative
Bossong a toujours encouragé l’activité associative, en voyant dans la communauté d’intérêts et d’intentions une voie fondamentale pour le bien-être du secteur tout entier. Luciano Taddei a toujours été très actif dans Confindustria: membre du conseil de direction à Bergame de 1968 à 2000, vice-président de la Piccola Industria, Président et membre fondateur de Confidi scrl et Federfidi Lombardia, conseiller national de Federconfidi. Il a de plus été Président f.f. de la Chambre de Commerce de Bergame et en 2002 fondateur de l’Ecap (European Consortium of Anchors Producers), un consortium européen de petites et moyennes entreprises, supporté techniquement par la Polytechnique de Milan et employé dans des activités de recherche.
Le fils Andrea a été Président et est aujourd’hui Directeur Général de Ecap tandis que Michele est Vice-président de Assorestauro (Association Nationale pour la Restauration Architectonique, Artistique et Urbaine).

Le personnel
Véritable moteur du succès de l’entreprise, le personnel ont toujours été considéré par Bossong comme une ressource précieuse, de génie et manualité, à valoriser et à gratifier, en reconnaissant la dévotion. De nombreuses générations se sont succédé sur les bancs de travail, des machines aux bureaux ou à la conduite d’automobiles faisant le tour d’Italie et de l’Europe.
Bossong peut donc se targuer, au cours de ces 50 années italiennes, de collaborateurs qui ont accumulé 30 et même 40 ans de travail dans l’entreprise.
Une formule simple mais valide de gestion de l’entreprise, basée sur la croissance professionnelle et sur l’implication de tout le personnel, qui a fait fêter à Bossong non seulement ses 50 ans italiens mais aussi les 75 ans de sa naissance.

Catégories: Systèmes de fixation
Tags: clous, résines, systèmes chimiques de fixation, Systèmes de fixation, systèmes mécaniques de fixation
DEMANDE D'INFORMATIONS

Remplissez le formulaire pour toute demande d'informations à la société BOSSONG S.P.A.

Saisissez les caractères figurant sur l'image





Back to Top ↑
  • Obtenez des informations sur les meilleurs produits du secteur du bâtiment